Chargement en cours...

Dépollution de l’air : un bâtisseur en mission !

Depuis 2013, Trianon Résidences, bâtisseur reconnu pour son engagement écoresponsable, milite pour la qualité de l’air intérieur de ses logements. Après de nombreuses années d’études et des échanges réguliers avec des spécialistes du corps médical, des scientifiques, des sociologues, des industriels et des institutions reconnues comme l’agence de la transition écologique (ADEME), l’entreprise a développé le label « Bâtiment Sain » : une démarche globale pour être au plus près des attentes des résidents et bâtir chaque jour des cadres de vie plus confortables, plus sains, plus économes et plus sûrs, en s’efforçant de réduire les impacts environnementaux des réalisations. Cet engagement écoresponsable conduit aujourd’hui le bâtisseur à concevoir des résidences utiles à leurs territoires.

La qualité de l’air est un enjeu majeur de santé publique. Dès lors, comment ne pas se préoccuper aussi de la qualité de l’air extérieur ? Une voie empruntée il y a quelque temps par Trianon Résidences par la mise en œuvre d’une technologie innovante destinée aux façades. Car nous sommes tous concernés par la pollution de l’air. Selon Santé Publique France, elle provoque chaque année 48 000 décès en moyenne, en France.

Innover et bâtir aujourd’hui pour demain !

Aujourd’hui encore, l’immobilier doit combattre des préjugés bien ancrés sur la rentabilité et les visions à courts termes au détriment des questions de fond quant à la façon de (re)penser la manière de bâtir. À titre d’exemple, en 30 ans, le secteur de l’automobile a connu plus d’évolutions et d’innovations que celui du bâtiment, en réponse à des critères imposés par l’État ou le marché. Le bâtiment a pour « fâcheuse » habitude de ne répondre qu’aux besoins, en basant ses offres sur le seul rapport surface/prix. Mais pour Cédric Simonin, PDG de Trianon Résidences, la collectivité a tout intérêt à ce que les attentes soient elles aussi prises en considération, pour créer une valeur économique et écologique ajoutée. « Construire une résidence s’apparente à un acte militant. Par des choix caractérisés forts et innovants, la résidence doit devenir active et utile pour son territoire. Bâtir, c’est presque un acte d’utilité publique parce qu’il se doit d’être bénéfique pour la communauté ».

Quel meilleur exemple que la résidence Heart Déco, en cours de livraison à Saint-Louis (Haut-Rhin) ? Elle est l’une des premières en France, et la première en Alsace, à être dotée d’une façade aux propriétés dépolluantes, autonettoyantes et bactéricides capable d’absorber l’équivalent du rejet en CO2 de 20 voitures à l’année (et c’est aussi l’équivalent de 50 arbres plantés !). Une solution innovante pour une construction qui interagit de manière positive avec l’environnement et le territoire. Imaginons l’impact sur la pollution de l’air si chaque promoteur s’y mettait…

heart deco

Comment cela fonctionne ?

Les briques de parement mises en œuvre sur la façade de la résidence Heart Déco, normalisées CE et labellisées NF, sont issues d’une technologie photocatalytique. Elles permettent de diminuer de manière significative la présence d’agents polluants organiques et inorganiques, préservant ainsi la qualité de l’air… sans nuire à l’esthétique de la résidence.

La photocatalyse est le phénomène naturel par lequel une substance, le photocatalyseur, utilise la lumière artificielle ou naturelle pour activer un processus d’oxydation fort qui transforme les substances organiques et inorganiques en composés anodins. Cette technologie accélère les processus naturels d’oxydation, de décomposition des polluants et empêche leur formation sur les revêtements.

Pour Cédric Simonin, « si nous voulons développer des solutions innovantes pour des villes plus vertes, il faut donner plus de pouvoir décisionnel au local puisque nous travaillons généralement à l’échelle d’un quartier. Il est primordial de travailler en amont des projets immobiliers, aux côtés des élus locaux, afin de leur apporter des solutions pérennes qui répondent à des enjeux sur le long terme. ». C’est pourquoi Trianon Résidences a décidé de mettre en œuvre cette même solution au sein de son programme Candide, à Illkirch-Graffenstaden (Bas-Rhin). Première du genre dans le département, elle absorbera l’équivalent de rejet de CO2 de 15 voitures par an.

S’engager encore plus loin

Autre solution mise en œuvre pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et la pollution : favoriser le développement de l’écomobilité. En effet, Trianon Résidences a mis des vélos électriques à disposition des résidents de son programme Hoséa, à Cernay (Haut-Rhin). Des voitures électriques seront mises à disposition des habitants du futur ensemble éco-résidentiel Eurêka !, à Saint-Louis, et de ses riverains, tandis qu’un an de mobilité (bus, tram, vélos…) sera offert aux acquéreurs en résidence principale des futures résidences CityZen 1 et 2, à Mulhouse (Haut-Rhin) !

La qualité de l’air intérieur et extérieur doit aujourd’hui être une priorité dans le développement des villes vertes. Si toute nouvelle construction ou rénovation dans le secteur du bâtiment est « active et utile » à la transition écologique, prend soin de notre environnement et permet de réduire l’impact carbone sur nos territoires, chacun de nous y gagnera.

Pour en savoir plus, poursuivez votre lecture avec cet article sur les immeubles écologiques.

louis-maniquet-684906-unsplash

Nos programmes en cours

Eurêka !

Saint-Louis

à partir de162 800€

Travaux en cours
Coup de coeur
2 à 5 pièces

Résidence Eurêka ! | Imagination et innovation

BIRDY

Lingolsheim

à partir de250 720€

Démarrage travaux
Sobriété et générosité
2 à 5 pièces

Résidence BIRDY | Nature en ville

CityZen1

Mulhouse

à partir de110 300€

Travaux en cours
Succès commercial
2 à 4 pièces

Résidence CityZen1 | Une position centrale et unique