Chargement en cours...

Dessine-moi un immeuble écologique...

La croissance démographique mondiale, l’urbanisation galopante et l’impact de l’habitat sur l’environnement imposent aujourd’hui de construire autrement ! Les immeubles écologiques relèvent ce défi, en termes de construction et de fonctionnement, avec un supplément de qualité de vie…

 Un immeuble écologique, c’est quoi ?

Quand on sait que le secteur du bâtiment représente environ 40% de la consommation d’énergie et 38% des émissions de gaz à effet de serre des pays industrialisés*, on mesure mieux l’enjeu de concevoir des bâtiments qui consomment moins d’énergie.

Un immeuble écologique est d’abord un immeuble qui consomme peu d’énergie pour le chauffage et l’eau chaude. Les solutions ? Une conception bioclimatique qui profite des apports naturels de chaleur solaire, des parois bien isolées pour éviter des déperditions de chaleur, des panneaux solaires hybrides pour la production d’électricité et d’eau chaude, et une bonne ventilation (car un bâti sec est plus facile à chauffer). Mais un immeuble écologique, c’est aussi un bâtiment collectif, peu gourmand en foncier pour lutter contre l’étalement urbain. Quand on regarde la Tour Elithis, à Strasbourg (Bas-Rhin), première tour d’habitation à énergie positive du monde, qui n’occupe que 400 m2 au sol pour 63 logements, on mesure à quel point la contrainte peut devenir source de créativité architecturale.

tour elithis danube bâtiment écologique

Des matériaux de construction écologiques

materiaux de construction écologiques bois

Construire plus écologique, c’est aussi bâtir et rénover tout en préservant les ressources naturelles. À l’échelle mondiale, des groupes tels que Saint-Gobain se réinventent pour encourager la construction durable. Le bois issu de forêts gérées durablement, la paille, le béton de chanvre, le ciment dépolluant… constituent de nouveaux matériaux de construction écologiques. On trouve aussi de plus en plus de matériaux issus du réemploi, avec la mise au point de briques en carton recyclé ou à partir de déchets ménagers. D’ailleurs, de nombreux acteurs du bâtiment se fédèrent autour de pôles d’innovation pour mettre au point et tester de nouvelles solutions. En Alsace, le Pôle de compétitivité Fibres-Energivie, acteur de premier plan sur le marché du bâtiment durable, aussi bien en France qu’à l’international, a ainsi ouvert un espace de construction virtuelle, testé par Vivialys, pour modéliser toutes les étapes de conception et de construction d’un projet et tester sur maquette numérique tous ses aspects environnementaux.

Des exemples d’immeubles écologiques tout proches ou plus lointains

Aujourd’hui, les technologies font naître des idées écologiques, très séduisantes pour les habitants de ces constructions durables. Le programme immobilier Heart Déco, à Saint-Louis (Haut-Rhin), a vu Trianon Résidences récompensé de la Pyramide d’argent de l’innovation pour sa façade dépolluante, capable d’absorber l’équivalent des rejets annuels en CO2 de 20 voitures. Son chauffage est également alimenté par le chauffage urbain, dont 90% de la chaleur est issu de la combustion d’une biomasse sourcée dans un rayon de moins de 100 km. À Strasbourg, la Tour Elithis produit 112% de ses besoins en énergie par le photovoltaïque en façade et en toiture pour un bilan carbone positif et des économies d’énergie. À Illkirch-Graffenstaden (Bas-Rhin), les 16 appartements du programme Candide, de Trianon Résidences, profitent aussi d’une façade dépolluante et sont organisés autour d’un jardin intérieur collectif géré en permaculture. En prime, la consommation d’eau des résidents est sous contrôle, grâce à des pommeaux de douche connectés.

À Cernay (Haut-Rhin), le programme Hoséa figure parmi les premiers en France à être équipé de vélos à assistance électrique et d’infrastructures dédiées à cette solution d’écomobilité. En même temps que leurs clés, les nouveaux résidents se sont vu remettre les clés des vélos partagés !

Appartement neuf à vendre à Saint-Louis

Plus loin, à Amsterdam, le bâtiment The Edge, élu « bâtiment le plus vert du monde » conjugue panneaux solaires, systèmes de géothermie et de récupération des eaux de pluie et, surtout, 28 000 capteurs connectés qui permettent de régler l’éclairage et la température depuis une application mobile. À Vancouver, Telus Garden ajoute à ces technologies de sobriété énergétique des stations de recharge pour véhicules électriques et un potager communautaire. Au Sri Lanka, Clearpoint Résidences, un immeuble de 50 étages entouré de manguiers, sera bientôt le plus grand jardin vertical au monde pour réduire le niveau de chaleur à l’intérieur du bâtiment.

Autant d’exemples qui démontrent que la qualité de vie, le confort et les économies peuvent se rejoindre dans des immeubles écologiques. Pour s’y retrouver, les futurs acheteurs peuvent se tourner vers le label NF Habitat HQE (Haute Qualité Environnementale), délivré par l’Association QUALITEL, qui est un gage pour profiter au quotidien des nombreux bienfaits d’un appartement ou d’une maison aux qualités contrôlées par un organisme indépendant.

*Source : UNEP-SBCI

Nos programmes en cours

Eurêka !

Saint-Louis

à partir de162 800€

Nouveauté
Coup de coeur

Résidence Eurêka ! | Imagination et innovation

Candide

Illkirch-Graffenstaden

à partir de244 300€

Succès commercial
Coup de coeur
3 à 5 pièces

Résidence Candide | Jardin partagé et façade dépolluante

CityZen1

Mulhouse

à partir de133 000€

Nouveauté
A saisir

Résidence CityZen1 | Une position centrale et unique