Chargement en cours...

Les constructions bioclimatiques pour des logements moins énergivores

Certains promoteurs n’ont pas attendu que les constructions bioclimatiques aient le vent en poupe pour se préoccuper de réduire les consommations énergétiques de leurs logements. Rencontre avec Hafid Rahmani, Directeur Technique de Trianon Résidences, qui explique les grands principes d’une conception intelligente, source d’économies et de bien-être.

Les constructions Trianon Résidences peuvent-elles être qualifiées de bioclimatiques ?

« C’est une philosophie constructive qui fait partie de notre label « Bâtiment Sain ». La qualité de l’air, le confort acoustique, la gestion de l’eau et des déchets ainsi que le confort thermique font totalement partie de notre conception du logement sain. Cet effort requiert une vraie connaissance des techniques et des matériaux disponibles et futurs. Il suppose aussi une intention dès la conception. »

Quels sont les critères importants en phase de conception d’une construction bioclimatique?

« L’un des piliers d’une construction bioclimatique, c’est une architecture adaptée en fonction des caractéristiques du lieu d’implantation et de son climat. Pour chaque nouveau projet, nous étudions le terrain, ses avantages, son ensoleillement, son exposition aux vents, les zones froides et humides. L’objectif étant de tirer le meilleur confort d’été et d’hiver. »

Concrètement, quelles décisions tirez-vous du cadre naturel ?

« Une fois cette phase d’étude passée, nous réfléchissons à l’implantation et à l’orientation du bâtiment bioclimatique, pour prévoir de grands ouvrants au sud et les réduire au nord. Mais nous prenons aussi des décisions quant aux choix de matériaux pour isoler les pièces froides, et ventiler les pièces humides. Cette analyse plaide aussi en faveur de bâtiments compacts, avec le moins de décrochés possibles, sources de déperdition d’énergies. Le lieu influence aussi les espaces verts, pour apporter de l’ombre à proximité de la maison ou de la résidence. »

Puisqu’on parle matériaux et mise en œuvre, pouvez-vous nous citer des exemples inspirés de ce mode de conception ?

« Je prendrais l’exemple de notre programme Wood’Art, à Truchtersheim (Bas-Rhin), pour lequel nous avons retenu des matériaux biosourcés et produits localement, tels que la laine de bois. Chez Trianon Résidences, nous sélectionnons nos matériaux ou les faisons réaliser sur mesure. Nous sommes également très vigilants au choix des fenêtres et à leur mise en œuvre, car c’est une source importante de déperdition de chaleur, mais une source gratuite de lumière.

Pendant le suivi des travaux, nous contrôlons que nos prescriptions de matériel et de pose soient bien respectées et, avant chaque livraison d’appartement, nous réalisons des tests d’étanchéité à chaque étage. Nous adoptons également le système de chauffage le plus adapté au site. »

laine de bois wood art

En matière de chauffage, parvenez-vous justement à faire baisser la facture énergétique des constructions bioclimatiques ?

« Bien sûr. En installant par exemple un plancher chauffant alimenté par une chaudière gaz basse condensation, comme au sein de Wood’Art, non seulement on maintient plus facilement une inertie et une température de confort très douce, mais on enregistre aussi des économies de chauffage de l’ordre de 12 à 15%.

plancher chauffant wood art

Pour notre programme Heart Déco, à Saint-Louis (Haut-Rhin), nous avons profité de la présence d’un chauffage urbain par cogénération pour déployer le réseau de chaleur jusqu’à la résidence. Cela permet un coût de chauffage plus faible que la moyenne, tout en minimisant son impact écologique.

Nous adaptons toujours le choix énergétique au lieu. Pas question d’installer des panneaux photovoltaïques pour le plaisir de l’affichage ! Nous les installons seulement si leur rendement -calculé par un bureau d’études – est optimal. Nous choisissons ensuite d’injecter cette énergie solaire dans le fonctionnement des parties communes, dans le réseau de chaleur ou dans l’ascenseur…
Pour notre programme Reiner, à Achenheim (Bas-Rhin), la production d’énergie générée par les 12 panneaux du collectif alimente la VMC du programme et l’éclairage des communs, avec pour résultat des économies sur les charges mensuelles de copropriété ! Profiter des énergies renouvelables disponibles, c’est aussi un choix bioclimatique. »

Quels sont les avantages d’un appartement bioclimatique pour ses habitants ?

« D’abord, faire des économies gratuitement grâce à une conception intelligente de leur logement. Les résidents sont ainsi moins dépendants des hausses des prix de l’énergie. C’est aussi un appartement plus agréable à vivre (frais en été, doux en hiver) et une sensation de confort bien supérieure, car la construction bioclimatique est conçue pour maintenir un équilibre thermique entre les pièces. Le bioclimatique, c’est à la fois du bon sens, tenir compte des atouts et des contraintes d’un lieu et s’appuyer sur la technicité dont on dispose aujourd’hui ! »

Nos programmes en cours

Eurêka !

Saint-Louis

à partir de162 800€

Nouveauté
Coup de coeur
2 à 5 pièces

Résidence Eurêka ! | Imagination et innovation

Candide

Illkirch-Graffenstaden

à partir de244 310€

Succès commercial
Démarrage travaux
3 à 5 pièces

Résidence Candide | Jardin partagé et façade dépolluante

CityZen1

Mulhouse

à partir de110 300€

Nouveauté
Démarrage travaux imminent
2 à 4 pièces

Résidence CityZen1 | Une position centrale et unique