Adoptez les bons réflexes pour vendre votre bien : mise en valeur du bien, diffusion de l’offre, accueil des acheteurs, connaissance du marché et réalisation de diagnostics... Nous avons répertorié quelques conseils de professionnels pour vous aider à vendre votre logement en toute sérénité. 

1er cas : vous confiez la vente à une agence immobilière

Il est préférable de donner un mandat à une agence immobilière si vous ne vous sentez pas l’âme d’un vendeur ou si vous n’avez tout simplement pas le temps. Il existe deux mandats :

  • Le mandat simple : si l’occasion se présente, vous pourrez vendre le bien vous-même ou par le biais d’une autre agence. Les frais d’agence varient entre 5% et 7%.
  • Le mandat exclusif : seul l’agent immobilier choisi aura la possibilité de vendre votre bien. Il se rémunère entre 3% et 6% en moyenne.
  • Dans tous les cas, demandez un point régulier de l’avancée des recherches pour montrer que vous êtes vigilants.

2ème cas: vous décidez de vendre vous-même

1/ Fixer un prix juste

Il est tentant de demander un prix qui soit supérieur au réel estimé. En proposant un prix trop élevé, vous risquez de passer à côté d’un grand nombre d’acheteurs. Si vous vous situez au-delà du prix du marché, vous risquez d’attendre longtemps avant de recevoir votre première visite.

Un professionnel de l’immobilier peut vous aider à fixer le prix juste. Il vous fera gagner du temps et vous obtiendrez un prix au plus près du marché. Si vous agissez seul, consultez les annonces correspondant à des biens de même type. Gardez à l’esprit que les gens sont très bien renseignés et n’acceptent quasiment jamais une proposition surestimée.

2/ Etre transparent dans la présentation de son bien

Quels que soient les problèmes qui se posent dans votre logement, il est inutile de les cacher. Cherchez à résoudre le problème avant la visite. Soyez transparent sur les points forts et les points faibles de votre bien. Votre acheteur se sentira alors en confiance. Dans ce genre de transaction, il est primordial d’être honnête.

3/ Fournir les diagnostics immobiliers aux acheteurs

Avant la vente de votre logement, vous êtes tenus de réaliser un certain nombre de diagnostics. Il en existe huit obligatoires. Faites-les avant les premières visites, cela rassurera votre acquéreur potentiel. Il pourra ainsi connaître les éléments qui nécessiteront d’éventuelles améliorations et se faire une idée des travaux à effectuer.

4/ Valoriser les atouts de votre logement

Il est important que l’acheteur se projette et imagine sa vie dans l’habitat. L’objectif est que votre acquéreur ait un coup de cœur. En ce moment, c’est la grande mode du Home-Staging ou l’art de rendre son logement attractif. Alors n’hésitez pas à réaménager, ranger, décorer, donner un coup de peinture. Toutes ces améliorations constituent des atouts qui peuvent rendre votre bien plus séduisant. Prenez conseil auprès de vos amis ou vous pouvez également vous faire aider par un professionnel mais optez pour une entreprise qui a bonne réputation et pour laquelle vous avez pu constater la qualité du travail.

5/ Poster une annonce sur internet

L’idéal est de se positionner sur les sites les plus populaires et il est sage de multiplier raisonnablement vos petites annonces. Quel que soit le site choisi, apportez un soin particulier à la rédaction de la description du bien et à la qualité des photos. Ceux sont ces éléments qui donnent envie de visiter votre logement.

6/ S’appuyer sur ses réseaux pour réaliser une vente discrète

Il est important de faire savoir à un maximum de personnes autour de vous que vous vendez. Pour cela utilisez votre réseau (famille, amis, collègues…). Profitez du bouche à oreille pour relayer l’information.

7/ Soigner le moment de la visite du logement

Choisissez le bon moment pour la visite du logement. La luminosité est extrêmement importante. Proposez des horaires de visites lorsque les conditions météorologiques sont optimales. Recevez vos acheteurs potentiels de manière conviviale et respectueuse. Dans un premier temps, laissez-les prendre connaissance du bien et réfléchir sans meubler les silences. Soyez neutre, à l’écoute, attentif et en retrait.

8/ Préparer le descriptif du bien

Votre futur acquéreur doit se sentir rassuré et doit avoir un maximum d’informations sur le logement. Préparez un descriptif précis et imprimez-le pour le remettre au visiteur. Indiquez les éléments suivants :

  • La superficie
  • Les plans
  • Le nombre de pièces
  • Le prix
  • Le montant de vos taxes foncières
  • Les montants de vos charges et du chauffage
  • Vos coordonnées

Ces éléments sont des gages de sérieux qui rassureront vos acquéreurs.

Il est recommandé de donner le montant des charges de copropriété et de montrer les procès-verbaux des dernières assemblées générales. Enfin, pensez à remettre un exemplaire du règlement de copropriété.

10/ Etudier le marché

La réussite d’une vente immobilière n’est pas seulement conditionnée par la manière dont vous allez présenter le bien, elle est aussi influencée par les indicateurs économiques. Les taux d’intérêts sont un bon baromètre. Une baisse des taux incitera les acheteurs à se manifester rapidement avant que les taux ne remontent.

11/ Formaliser la promesse de vente

La promesse de vente permet de formaliser un accord verbal passé avec un acquéreur. Elle précise les conditions de la future vente et marque leur accord. Ce document doit inclure des mentions obligatoires :

  • L’identité des parties
  • La description du bien
  • Le montant de l’indemnité d’immobilisation permet de matérialiser le désir d'achat et de dédommager le vendeur dans le cas où il déciderait de ne plus acheter (généralement 10 % du montant de la vente)
  • Les conditions suspensives. Vous pouvez aussi vous faire assister d’un notaire pour cette étape.

12/ Conclure la vente de votre logement

L'acte de vente est généralement signé trois mois après la promesse de vente ou le compromis de vente qui officialise la transaction devant le notaire. Ce jour-là, vous recevrez le règlement total de votre bien et en échange vous cédez les clefs de votre logement au nouveau propriétaire.

 

 

 

D'autres articles à consulter :

Découvrez la revente avec Trianon